Ravitoto ou feuilles de manioc pilées: le plat national de Madagascar

La cuisine de Madagascar reflète l’influence des migrants d’Asie, d’Afrique, d’Inde et d’Europe qui se sont installés sur l’île. Généreuse et subtilement épicée, elle est riche en surprises, aussi bien pour le regard que pour le palais. Les Malgaches aiment bien manger et savent concocter les produits du terroir. Une spécialité incontournable que l’on trouve aussi bien au Nord qu’au Sud de l’île est le « ravitoto ».

Comment l’élabore-t-on à Madagascar ?

Le ravitoto est un met qui se prépare avec des feuilles de maniocs pilées. À Madagascar, les feuilles de manioc sont pilées dans un gros pilon en bois et on y ajoute de l’ail. On le mélange traditionnellement avec de la viande de porc, mais la population côtière de l’île l’incorpore avec de la viande de zébu ou du poulet avec du lait de coco. Un vrai régal ! Pour obtenir le lait de coco, on râpe la noix de coco après l’avoir fendue en deux. On ajoute de l’eau au coco râpée et on récupère le jus à l’aide d’un torchon.

Recette du Ravitoto au coco

Pour 4 à 6 personnes, il vous faut 500g de viande de bœuf bien grasse ,1 sachet de feuilles de manioc pilées, 1 petite boîte de lait de coco, 1 gousse d’ail, 1 grosse tomate, 1 oignon et du sel. Coupez la viande en morceaux, lavez-la, puis mettez-la avec un peu d’eau dans une cocotte sans huile sur feu moyen jusqu’à évaporation.  Ajoutez les oignons hachés, l’ail écrasé, la tomate coupée, et laissez roussir 2 à 3 min, rajoutez de l’eau et laissez cuire. Lorsque la viande est tendre, ajoutez les feuilles de manioc et laissez cuire environ 10min, ajoutez le lait de coco et le sel. Laissez encore 3 ou 5 min et retirez.

Le riz comme accompagnement idéal

À Madagascar, le riz est un aliment de base incontournable que l’on sert tous les jours. Le ravitoto ne trouvera donc pas meilleur accompagnement. Le menu n’est pas complet sans oublier le rougail de tomate. Il s’agit d’un accompagnement à base de tomates crues, coupées en dés ou en purée. Le tout est assaisonné avec de l’huile, de la ciboulette et des épices comme le gingembre ou bien du piment si vous aimez les saveurs relevées. Sinon, le rougail peut aussi être cuit et servi sous forme de sauce.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

languesenfete.fr