Ces nutriments qui améliorent la capacité de notre cerveau

Nous avons tous des idées lorsqu’il s’agit de choisir des aliments qui nous permettent de rester mince et en bonne santé. Certains d’entre eux contiennent des nutriments qui aident particulièrement à stimuler notre cerveau afin d’améliorer notre mémoire, réduire notre stress et notre fatigue. Ils sont surtout très bénéfiques pour ceux qui réalisent des travaux intellectuels. Voici quelques exemples.

noix santé

Lipide : Acides gras oméga 3

Les acides gras omégas 3 sont connus pour leur capacité à améliorer la performance cérébrale et la circulation sanguine. La consommation d’aliments qui en sont riches est fortement recommandée. Il a été démontré qu’une carence en oméga 3 pouvait entraîner de la fatigue, une mauvaise mémoire et des sautes d’humeur. Il existe un large éventail d’aliments renfermant ce type d’acides gras polyinsaturés comme les graines de citrouille, le saumon, les haricots noirs, les noix, les pousses de soja, les courges, les brocolis, les graines de lin moulues et les épinards.

Minéraux : Le potassium et le magnésium

Ces deux éléments sont indispensables pour donner un coup de pouce à notre cerveau. L’avocat est une source précieuse de potassium et de 20 vitamines différentes. Des recherches ont montré que son taux élevé en acides gras mono-insaturés aide à garder les cellules nerveuses du cerveau en bonne santé. Quant au magnésium, il est retrouvé dans des aliments comme les pois chiches et les lentilles.

Phytonutriment : Les flavonoïdes

Toutes les baies sont bonnes pour la santé, mais les bleuets en particulier regorgent de flavonoïdes. Ces derniers sont un type d’antioxydant qui favorise la protection du cerveau contre le stress oxydatif. Les myrtilles sont également un excellent anti-inflammatoire. Certaines études montrent qu’elles ralentissent le vieillissement cérébral. Le cacao des chocolats est aussi riche en flavonoïdes et prévient le déclin cognitif et les maladies comme l’Alzheimer. Le chocolat stimule l’approvisionnement en sang du cerveau, lui fournissant davantage de carburant pour son travail.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *