Des shakes et soupes hypocaloriques recommandés pour les obèses

Selon une étude du BMJ (Revue Médicale Britannique), un régime alimentaire composé de shakes et de soupes hypocaloriques constitue une solution efficace pour lutter contre l’obésité. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui suivaient ce régime perdaient trois fois plus de poids que celles qui ont été conseillées par leur médecin généraliste.

Maladie cardiaque et diabète : risque réduitantioxidant

L’avantage de ce régime réside également dans la diminution du risque de développer une maladie cardiaque et du diabète de type 2. Mais les experts ont affirmé que cela ne fonctionnerait que si les habitudes alimentaires sont définitivement modifiées. Vous devez concentrer vos efforts pendant 12 semaines et, parce que vous mangez si peu, vous maigrissez très vite. Ces shakes et ces soupes hypocaloriques constituent des substituts de repas anti-obésité pour perdre du poids allant de 6 à 10 kg en un an.

Réduire l’apport calorique

Ce programme de remplacement total du régime alimentaire est dédié aux personnes obèses ou gravement obèses, ayant un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 (normal entre 18,5 à 25). Il est recommandé pour ceux qui n’ont pas réussi à perdre du poids malgré les modifications apportées à leur régime alimentaire et à leur mode de vie. Ce programme consiste à réduire l’apport calorique quotidien en remplaçant les aliments par des boissons, des soupes et des snacks spécialement formulés.

Perte de poids plus importante

Durant cette étude, 278 personnes ayant un IMC supérieur à 30 ont été testées. La moitié d’entre eux ont suivi un régime limité à 810 calories par jour ainsi que des sessions régulières auprès de leur conseiller diététique. L’autre moitié a reçu les conseils et le soutien habituels en matière de gestion du poids de leur médecin généraliste. Au bout d’un an, les personnes ayant suivi un programme de remplacement du régime ont perdu davantage de poids (10 kg) contre seulement 3,1 kg de perte pour ceux qui ont suivi le programme du cabinet généraliste.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *